Cas #3 : La ferrure couverte by Pierrick Maridet

Qui dit nouvelle semaine dit aussi nouveau cas !

Aujourd'hui C'est Pierrick, maréchal-ferrant dans la région d'Auvergne Rhône-Alpes, qui nous présente une partie de son travail. De la ferrure basique à la ferrure kinésithérapique et thérapeutique en passant par le ferrage collé, il propose une approche globale centrée sur la locomotion du cheval.
Gagneur est notre "cobaye" du jour :

Un cheval de course d'obstacles.

À propos de ses sabots ?
Il a les pieds plats, des talons fuyants et une sole particulièrement fine...

Encore un cas intéressant pour nous !


Le maréchal a opté pour la gamme D-Flex, avec un fer bi-matières. Structure : Flexinyl
Revêtement inférieur : Rubber

Le Flexinyl/Rubber offre une solution complète entre très grande légèreté, très bonne tenue à l'usure et forte flexibilité. Une configuration idéale pour les chevaux de courses.


Et sur la création des fers, ça donne quoi ?

- Fers à cheval couverts
- Ajout de petits oignons pour protéger le cheval

L'objectif de la ferrure ?
Apporter un maximum de confort, d'amortissement et de couverture tout en conservant de la légèreté. Et oui, cette construction de matière apporte une réduction du poids de 80% par rapport à un fer classique.



Pour quelles raisons Pierrick utilise la technologie Delysis dans son quotidien ?

" Le système est pratique et il n’y a rien d’autre de similaire sur le marché ! "

Et pour ce qui est de la ferrure posée, voici ce que ça donne :
Un grand merci à Pierrick pour nous avoir partagé ce cas, on attend le résultat des prochaines courses maintenant ! 😎
12 vues0 commentaire